Bnin Burkina Faso Cte d'Ivoire Guine Bissau Mali Niger Sngal Togo Commission UEMOA
 
Recherche avancée
cliquez sur un drapeau pour accéder à l’espace du pays concerné
 
Les formations des jeunes et femmes entrepreneurs sur les marchés publics se sont poursuivis dans les Zones 1 et 2
PDF Imprimer Envoyer

La formation  des jeunes et femmes entrepreneurs entamés depuis le 28 février 2018 à Lomé, s’est poursuivie du 19 au 23 mars toujours à  Lomé mais aussi Kara à l’intention des mêmes groupes cibles.

Pour rappel, ces sessions de renforcement de capacités sont organisées par l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) en collaboration avec la Direction Nationale du contrôle des marchés Publics (DNCMP) et le Fond d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) et vise à préparer les jeunes et femmes entrepreneurs à mieux tirer profit de la mesure du Chef de l’Etat de réserver au moins 20% des marchés publics aux jeunes et femmes entrepreneurs.

Comme pour la première vague, les sessions de Lomé se sont déroulées à la Maison des jeunes d’Amadahomé à Lomé et à SIL à Kara.

 

Au cours de ces formations, les formateurs ont outillé les participants, principalement  sur  le cadre de gestion des marchés publics et de délégations de services publics au Togo, les droits et obligations des opérateurs économiques, la veille commerciale en marchés publics, les techniques d’analyse de la demande des autorités contractantes et la pratique de montage d’une offre concurrentielle.

Par ailleurs, plusieurs cas pratiques ont été traités pour mettre les participants en contact avec les réalités de terrain.

Il faut noter que pour prendre à ces sessions de formation, il faut être soit un jeunes dont l’âge est compris entre 18 et 40 ans ou une femme sans limite d’âge et disposer d’une entreprise ; Ces  jeunes et femmes entrepreneurs devront d’autre part s’inscrits sur le site web de la DNCMP : http// :www.dncmp-togo.tg.