Bnin Burkina Faso Cte d'Ivoire Guine Bissau Mali Niger Sngal Togo Commission UEMOA
 
Recherche avancée
cliquez sur un drapeau pour accéder à l’espace du pays concerné
 
Objectifs généraux
Conditions d’accès
Syllabus
Conditions d’examens
Conditions d’accès

Ce diplôme professionnel sera ouvert, en priorité, aux actifs issus du secteur public ou du secteur privé, intéressés par une spécialisation dans la réglementation communautaire des marchés publics. Le diplôme a donc vocation à être ouvert, à titre principal, à la formation dite « continue » ou « permanente ».

Un régime d'étude en 2 ans pourrait être accordé aux personnes qui justifient d'une activité professionnelle. L'autorisation de bénéficier de ce régime pourrait être délivrée par le responsable du diplôme, sur présentation des justificatifs et après avis du supérieur hiérarchique du candidat.

Les bénéficiaires de ce régime suivront les enseignements du module 1 la première année et ceux du module 2 la seconde année. L’admission en seconde année supposera l'obtention de l'intégralité des crédits du module 1, selon les modalités prévues par le règlement du diplôme.

Toutefois, afin d'optimiser, notamment sur le plan financier, la formation qui sera mise en place, le Master a été conçu comme pouvant accueillir également des étudiants en formation initiale, voire, pour certains modules, des praticiens qui souhaiteraient de suivre qu'une partie de la formation.

En d'autres termes, l'accès au Master sera ouvert :


  • à titre principal : à des candidats qui, justifiant d'une expérience professionnelle suffisante dans le domaine des marchés publics et délégations de service public, souhaiteraient bénéficier d'un complément de formation de haut niveau.

  • à titre subsidiaire : à des étudiants titulaires d'une première année de Master juridique, plus particulièrement d'une première année de Master juridique ayant mis l'accent sur le droit administratif ou le droit des affaires. Un autre diplôme à dominante juridique et/ ou économique, sanctionnant une formation supérieure d'au moins 3 ans, pourra être admis en équivalence.

  • à titre très subsidiaire: à des candidats intéressés par une formule « à la carte » et qui choisiront, alors, de ne suivre que certains modules. Dans ce cas, une attestation d’assiduité sera délivrée. Les stagiaires en question ne pourront bénéficier de la diplomation complète.